La gelée royale est produite en toute petite quantité par les nourrices de la colonie, pour l’alimentation de la larve qui deviendra la reine de la colonie. C’est une substance hyper concentrée en nutriments : vitamines, oligoéléments, acides aminés … Découvrez les vertus de ce trésor de la nature !

Son rôle dans la ruche

La gelée royale fraîche est produite par les nourrices de la colonie, grâce à leurs glandes hypopharyngiennes. Elle est distribuée à toutes les larves à leur naissance, puis elle est remplacée par une bouillie nourricière moins riche, les jours suivants. Par contre, c’est l’aliment exclusif de la reine depuis son stade larvaire jusqu’à la fin de sa vie.

Les effets dans la colonie d’abeilles sont éloquents !

L’effet sur la croissance des larves est prodigieux : en 3 jours, leur poids est multiplié par 1000 !
Il n’y a pas de déterminisme génétique entre une ouvrière et la reine. La seule différenciation s’opère au stade larvaire, en fonction de l’alimentation reçue. Que la larve reçoive de la bouillie larvaire et elle deviendra ouvrière. Qu’elle soit alimentée exclusivement à la gelée royale et elle deviendra reine : ses organes reproducteurs se développeront, et son espérance de vie sera multiplié par 50.

La composition de la gelée royale

Contrairement au miel et au pollen, la gelée royale fraîche n’est pas stockée dans la ruche mais produite par les abeilles nourrices au fur et à mesure des besoins d’élevage de la colonie et des disponibilités en provisions.
Sa composition est très complexe, très riche et très concentrée. La gelée royale apporte tous les éléments nutritifs nécessaires à la croissance des larves et à l’équilibre de la reine :

  • des sucres,
  • des acides aminés,
  • des acides gras, et en particulier le 10-HDA (acide 10-hydroxy-2-décénoïque). C’est un acide gras spécifique de la gelée royale. A ce jour il n’a pas été retrouvé dans d’autres aliments naturels. Ce composé est responsable de l’hyperactivité biologique décrite plus haut, concernant importante attachée aux stratégies de développement de la colonie.
  • tous les groupes de vitamines, mais en forte concentration les vitamines B1, B2, B3, acide folique, B5, B6, et H,
  • des minéraux et des oligoéléments comme le calcium, le magnésium, le potassium, le sodium et le zinc

la gelée royale française est un concentré en nutriments“composition de la gelée royale fraîche”

Propriétés et bienfaits de la gelée fraîche

Par sa nature très particulière et son très haut niveau de concentration en éléments indispensables pour l’équilibre de notre corps, la gelée royale est très largement utilisée en apithérapie, en naturopathie mais également de plus en plus en accompagnement des traitements médicaux. Dans la bibliographie, on retrouve très fréquemment la mise en avant des propriétés suivantes :

  • La gelée royale fraîche revitalise le corps et stimule les défenses immunitaires de l’organisme. Elle est particulièrement recommandée pour les personnes âgées après une hospitalisation ou une période de grosse fatigue (automne et fin d’hiver) ou pour la préparation à l’effort des sportifs de haut niveau,
  • La gelée royale contient des composés qui diminuent le stress, et aide à lutter contre les états dépressifs,
  • La gelée royale fraîche est un antioxydant puissant, qui protège les cellules contre la peroxydation des lipides et l’agression des radicaux libres,
  • la gelée royale accélère la régénération cellulaire et stimule la production des globules sanguins de la moelle osseuse. Elle ralentit les effets du vieillissement.
  • Au plan nutritif, non seulement elle participe à l’équilibre du bol alimentaire grâce aux nutriments indispensables, mais de plus elle stimule l’appétit,

la production de gelée royale

La gelée royale est produite en toute petite quantité par les colonies d’abeilles, quelques grammes par jour. La production de gelée royale est une activité très technique pratiquée par une cinquantaine d’apiculteurs en France. La production française représente à peine 1% des volumes de gelée royale consommés dans l’hexagone.
Chaque apiculteur a un mode opératoire qui lui est propre. Les techniques utilisées s’apparentent à celles des éleveurs de reines. Elles cherchent à simuler l’absence de la reine pour inciter les nourrices à en élever une nouvelle, en gavant de jeunes larves avec de gelée royale.

Les différentes étapes de sa production

Le greffage

L’apiculteur cherche dans des ruches spécialement dédiées à cette activité, de très jeunes larves qui viennent d’éclore. A l’aide d’un petit outil, le picking, les larves sont collectées dans le cadre de la ruche pourvoyeuses et déposées dans des cupules artificielles qui seront introduites dans la ruche à gelée royale.

Introduction des cupules greffées dans la ruche

Dès la fin du greffage, les cellules sont introduites dans la ruche productrice de gelée royale (ou dans le compartiment orphelin).
Les nombreuses nourrices vont gaver ces jeunes larves de gelée royale pour produire une reine.

La récolte

3 à 4 jours après leur introduction, les cupules sont retirées de la ruche à gelée. Les cellules royales ne sont pas encore complètement operculées.
L’apiculteur retire la larve et aspire le lit de gelée royale au fond de la cupule.
La gelée royale est immédiatement entreposée au réfrigérateur entre +2 et +5°C, afin de conserver toutes ses qualités exceptionnelles ! A cette température, elle peut être conservée ainsi pendant 18 mois après la récolte avant d’être consommée.

Plus d’articles sur la gélée royale

Nos produits en gelée royale :

Promo !
À partir de : 21,00 À partir de : 19,00