Gelée royale: il y a-t-il des contre-indications ?

abeille solitaire qui butine une fleur

Gelée royale : les contre-indications

La gelée royale est un super-aliment, c’est concentré de composés revitalisants. Elle peut être consommée par tous, et plus particulièrement par ceux qui ont des besoins importants comme les sportifs ou les femmes enceintes, les enfants ou les personnes âgées.

Dans la très grande majorité des cas, la prise de gelée royale en cure est très bien tolérée. De façon très exceptionnelle, la consommation de gelée royale peut entraîner des effets indésirables : rougeurs, démangeaisons …. Ces symptômes sont totalement imprévisibles et sans corrélation avec les allergies aux pollens ou aux piqûres d’abeilles. Il n’y a pas non plus de risque plus élevé chez les personnes souffrant d’asthme ou d’eczéma.

Même si ces réactions sont rarissimes, pour votre 1ère cure de gelée royale, il est recommandé de ne pas forcer la dose à la première prise. Si réaction il y a, ce sera dans les minutes qui suivent !

Attention à la posologie

La gelée royale fraîche est un produit fragile. Elle doit être conservée au frais, à l’abri de l’air et de la lumière, dans le réfrigérateur.

Il est aussi important de distinguer la gelée fraîche de la gelée royale lyophilisée. La gelée royale fraîche est trois fois plus concentrée en nutriments, et beaucoup plus efficace sur l’organisme. La dose journalière normale de gelée royale GPGR est de 65 mg.

Cependant, en cas de grande fatigue, il est tout à fait possible de doubler les quantités et de passer à 1,2 grammes de gelée royale fraîche/jour … voire plus. La gelée royale est de préférence consommée à jeun. La durée minimale d’une cure est généralement de un mois.