Se soigner en hiver grâce aux produits de la ruche : focus sur la propolis

propolis brute

La propolis est le produit de la ruche qui a le plus de vertus thérapeutiques. Fabriquée par les abeilles, utilisée comme matériau de construction et produit aseptisant par les colonies, elle contient plus de 300 composants différents. A l’heure où le printemps est encore loin, voici un tour d’horizon des utilisations courantes de la propolis, en particulier pour lutter contre les maladies hivernales.

Qu’est-ce que la propolis ?

Il s’agit d’une résine végétale récoltée par les abeilles puis modifiée par apport de leurs sécrétions. Elle est utilisée dans la ruche comme matériau de construction et comme aseptisant. Elle est connue pour ses vertus thérapeutiques depuis l’Antiquité. Les Grecs, les Romains, les Égyptiens et les Incas l’ont largement employée comme produit antiseptique, anti-inflammatoire et cicatrisant. Elle s’utilisait aussi bien en usage externe (dermatologie) qu’interne (stomatologie et traitement des affections de la sphère ORL et fébriles). Elle était aussi utilisée pour l’embaumement et pour le traitement et la conservation de certains bois. De nos jours, on la retrouve dans de nombreux produits pharmaceutiques, cosmétiques et alimentaires mais elle s’utilise aussi pure.

Il existe deux méthodes de récolte qui aboutissent à deux types de produits : la propolis de grille et la propolis de grattage. Grâce aux grilles (méthode que nous utilisons chez Miel-Direct), on obtient un produit frais et pur. Par grattage, la propolis, qui peut être plus ancienne, contient des copeaux de bois, des restes d’animaux (les abeilles l’utilisent pour embaumer les cadavres) et de la cire. Sa purification est plus difficile. A partir de ces matériaux bruts, elle peut être transformée et utilisée pour entrer dans la composition de solution hydro-alcooliques, sprays, gélules, sirops …

Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre article : “ L’origine de la propolis”

Comment se soigner naturellement avec la propolis l’hiver ?

On la trouve chez les apiculteurs (et dans notre boutique) sous différentes formes : propolis brute (de grille), propolis liquide (teinture-mère) et miel à la propolis. Elle s’utilise aussi bien en usage interne qu’externe. Comment utiliser ces produits, en particulier, pour se protéger de la grippe ou soigner un rhume ?

Traitement des maux de la sphère ORL (action curative) :

Tout d’abord, sous la forme brute, elle peut se mâcher directement. On conseille généralement de la laisser fondre en bouche pendant 30 minutes (l’équivalent d’un petit pois par jour).

Sous sa forme liquide, il existe une multitude de méthodes pour l’utiliser (gargarismes, consommation quotidienne, …). Voici quelques conseils et dosages :

  • 5 gouttes de teinture-mère diluées dans de la tisane ou une cuillère de miel 6 fois par jour maximum ;
  • gargarismes à faire 2 à 3 fois par jour (10 gouttes diluées dans un verre d’eau chaude) ;

Protection contre la grippe (action préventive) :

Pour booster ses défenses immunitaires, il est conseillé de faire une cure de 28 jours au cours de l’hiver :  prendre 1 goutte de teinture-mère le premier jour, 2 le deuxième, … jusqu’à 14 le quatorzième jour, puis diminuer progressivement les doses (une goutte de moins tous les jours) jusqu’au 28ième jour.

Cas du miel à la propolis :

C’est le moyen le plus simple d’adoucir l’amertume de la propolis. Consommé quotidiennement (pur, dans des boissons chaudes, …), c’est l’allié parfait pour lutter contre toutes les affections ORL.

Autres applications thérapeutiques :

  • désinfection et cicatrisation des petites plaies ou brûlures légères : 1 à 2 gouttes de teinture-mère par jour jusqu’à guérison ;
  • traitement des affections bucco-dentaires et de la mauvaise haleine : mâcher la forme brute (un petit morceau) pendant 30 minutes tous les jours ;
  • traitement des verrues, cors, durillons, œils de perdrix, … : appliquer la forme brute en cataplasme maintenu par un sparadrap et changé tous les un ou deux jours.

Durée des traitements : généralement, on conseille de ne pas dépasser 3 semaines par mois (sauf dans le cas d’une cure).

Contre-indication : à éviter en cas d’allergies aux produits de la ruche.


Pour aller plus loin, voici des articles déjà parus sur notre site :

DECOUVREZ NOTRE MAGASIN DE PRODUCTEURS

Tous les produits proposés proviennent de l'une de nos exploitations