L’hydromel

bouteilles d'hydromel

L’Hydromel est une boisson vieille comme le monde

L’hydromel est l’une des premières boissons alcoolisées que l’homme ait consommé au cours de son histoire. En effet, les premières traces de production de cet alcool remontent à environ 7000 avant Jésus-Christ en Chine et aux alentours de l’âge du bronze au Danemark.

Il est à noter que l’une des premières recettes écrites trouvées par les historiens concernant la fabrication de l’hydromel a été rédigée par Aristote en 350 avant JC. L’hydromel était aussi une boisson particulièrement appréciée par la société nordique.

Au fur et à mesure que la population européenne augmente, la proportion d’abeilles par rapport aux habitants diminue. Cela provoque une hausse de la demande en miel ainsi qu’une stagnation de l’offre. Cet état de fait conduit l’hydromel a être rapidement supplanté par le vin sur le pourtour méditerranéen (en raison de la facilité de la culture du raisin par rapport à l’apiculture) et la bière dans les royaumes égyptiens et babyloniens. La boisson restera cependant populaire dans les pays d’Europe non-producteurs de vin (comme l’Angleterre, la Scandinavie, et l’ Europe de l’Est) et sa consommation perdurera jusqu’à l’avènement du protestantisme.

L’hydromel, une boisson simple

L’hydromel est une boisson fermentée composée d’eau et de miel. La fermentation peut être produite par des levures, qui sont omniprésentes dans la Nature qui nous entoure. L’on peut utiliser des levures déjà présentes dans le miel (appelées endogènes) ou ajoutées (appelées exogènes). Les levures utilisées sont soit des levures à bière, soit des levures à vin.

Lorsqu’elles sont de souche médiocre ou en nombre insuffisant, l’on peut avoir recours à la pratique du levurage, qui consiste à introduire des levures dans le moût.

Il est possible de trouver d’autres produits dans l’hydromel. On citera par exemple les sels minéraux, qui sont nécessaires aux levures , les sulfites , utilisés pour arrêter la fermentation , ou encore toutes sortes de colorants . L’hydromel se situe le plus souvent entre 10 et 16 degrés ,mais peut parfois atteindre les 18 degrés .

Il existe de nombreuses autres boissons fermentées qui utilisent du miel sans être de l’hydromel pour autant, comme l’Oxymel (à base de miel et de vinaigre de vin), l’Œnomel (à base de moût de raisin et de miel), ou encore le Morat (à base de miel et de mûres).

DECOUVREZ NOTRE MAGASIN DE PRODUCTEURS

Tous les produits proposés proviennent de l'une de nos exploitations