Le miel de jujubier, or du Yémen

Miel de jujubier Yemen

Deuxième étape de notre voyage à la découverte des miels exotiques, nous vous emmenons aujourd’hui à la découverte du miel de Jujubier au Yémen. Ses conditions de production difficiles et sa réputation d’aphrodisiaque permettent d’expliquer sa position de miel rare le plus cher du monde.

Plongée au cœur de l’apiculture traditionnelle yéménite

C’est au cœur de l’Hadramaout, magnifique région au centre ouest du Yémen, que l’on rencontre les apiculteurs qui produisent le miel de jujubier. Ce sont des zones sauvages et désertiques où le “Sidr”, appellation arabe du jujubier sauvage prospère. Cet arbre épineux qui peut atteindre jusqu’à 12 m de haut fleurit à partir du mois de novembre. La floraison ne dure que 40 jours.

L’abeille autochtone est l’Apis Yemenitica. C’est une petite abeille jaune, très douce et ne piquant que très rarement.

Les apiculteurs yéménites n’utilisent ni machine, ni produit chimique pour la production du miel de jujubier. Ainsi, le rendement est assez faible (2 à 5 kg de miel par ruche). La productivité des abeilles est limitée par la sécheresse, la présence du Varroa (acarien parasite de l’abeille) et de frelons. Les moyens de défenses contre ces prédateurs sont dérisoires. Par exemple, pour le Varroa, certains appliquent une méthode à base de lamelles de peau de hérissons brûlées. De même, les ruches sont des modèles traditionnels (en bois sans cadres mobiles, en terre cuite, en osier tressé, en troncs d’arbres évidés, …) et les méthodes apicoles sont parfois insolites et ingénieuses (brosses à abeilles en plumes, cages à reines sculptées dans du bambou, extracteur de miel manuel avec pédalier de vélo…).

miel jujubier Yémen
Hadramaout, by Jörn Heise (photo by Jörn Heise) [CC-BY-SA-3.0 ], via Wikimedia Commons

Le miel de jujubier, le miel le plus cher du monde

Le miel de jujubier, de par ces méthodes artisanales et naturelles de production, est un nectar rare et naturel. Il est plébiscité dans tout le monde arabe. C’est un miel monofloral, clair, doux, au goût de caramel au beurre et qui ne cristallise pas.

C’est un pilier incontournable de l’économie traditionnelle. Les Yéménites disent qu'”il est aussi précieux que le pétrole”. En effet, on lui prête nombre de vertus médicinales (énergisant, antioxydant et antibactérien). Mais la caractéristique qui en fait l’or du Yémen est son pouvoir aphrodisiaque, facteur en partie responsable de l’inflation des prix. On peut le trouver à plus de 180 euros le kilo.

Comme pour le miel de Manuka, il existe un foisonnement de sites qui vendent ce fameux miel mais les arnaques sont parfois difficiles à déceler. Certains miels produits dans notre beau pays ont aussi des propriétés très intéressantes et nous vous invitons à consulter notre article sur les vertus du miel pour trouver celui qui vous conviendra le mieux.