Les abeilles remplacées par des drônes

Les abeilles remplacées par des drones ?

Le Wyss Institute, situé dans les laboratoires de la fameuse université américaine Harvard, mène actuellement des études sur des mini-drones. L’objectif est de remplacer les abeilles par ces robots pour la pollinisation des fleurs.

Les drones pollinisateurs pour pallier à la disparition des abeilles

L’idée de remplacer les insectes pollinisateurs par des drones paraît absurde, mais répond à un véritable problème écologique. En effet, la disparition des abeilles à travers le monde s’accélère. En France, leur taux de mortalité est passé en moyenne de 5 % à 30% par an durant les deux dernières décennies.

Cette extinction programmée est extrêmement inquiétante, même pour ceux qui ne sont pas amateurs de miel. En effet, l’abeille, en pollinisant de nombreux végétaux, est un maillon essentiel de la production de plus d’un tiers de notre alimentation (voir notre article sur l’impact des pollinisateurs sur l’homme).

Une prouesse technologique aux implications inquiétantes

Bien qu’encore à un stade expérimental, ces « Robobees«  (ou robots-abeilles) sont déjà très impressionnants.

En effet, le robot créé par l’équipe de recherche fait la taille d’un demi trombone et pèse moins de 80 milligrammes. Il vole à l’aide de minuscules ailes au rythme de 100 battements par seconde. De plus, il est capable de se poser sur une surface sous de multiples angles à l’aide d’une technologie basée sur l’électricité statique. Ce robot peut survivre dans l’eau et même nager.

Cependant, cette miniaturisation extrême pose un problème aux chercheurs. A l’heure actuelle, le faible poids de ces robots-abeilles ne leur permet pas de disposer d’une batterie ou d’un ordinateur de bord pouvant assurer leur autonomie. Une difficulté qui devrait être bientôt surmontée selon l’équipe. Celle-ci pense d’ailleurs pouvoir arriver à un prototype final d’ici 10 à 15 ans.

Mais aussi passionnantes que soient ces expériences, elles posent un certain nombre de questions d’ordre moral. Est-il vraiment acceptable de remplacer les abeilles mourantes par des machines, juste pour pouvoir continuer à user de pesticides? Ne serait-il pas préférable de changer notre façon de produire afin de pouvoir co-exister avec les abeilles sans les détruire? 


Article mis à jour le 10/01/2018 par Sophie Fruleux.