Comment installer des ruches chez soi ?

Comment installer des ruches chez soi ? Miel-direct.fr

Nombreux sont ceux qui souhaitent installer une ruche dans le jardin, pour produire leur propre miel, pour féconder leurs arbres fruitiers, pour observer les allées et vues des abeilles ou pour faire un geste pour la biodiversité. Voici quelques informations, quelques conseils, mais aussi quelques questions à se poser avant d’installer sa première ruche dans le jardin.

Les abeilles ça piquent !

Les abeilles piquent, et c’est bien la principale crainte de l’apiculteur novice.

Avant d‘installer des ruches dans votre jardin, assurez-vous que personne dans son entourage n’est allergique aux piqûres d’abeilles.

L’agressivité d’une ruche est fonction pour partie de la génétique de la reine, mais également de la façon d’ouvrir la ruche. Les abeilles ne supportent pas d’être surprises ou les gestes violents. En fonction de la météo ou de la saison, les abeilles auront également des comportements plus ou moins agressifs.

Pour se protéger, il faudra évidemment investir dans un équipement, mais il est important également très important de se former auprès d’une personne qui sache manipuler correctement une ruche. 

Les questions à se poser avant d’installer une ruche chez soi ?

Les questions à se poser avant l’installation d’une ruche sont nombreuses. Il faut du temps pour murir se micro projet, et rechercher de l’information tout azimut : dans les livres, sur internet, en formation, auprès d’autres apiculteurs amateurs …

Combien faut-il installer de ruche ?

Généralement, on ne souhaite installer qu’une ou deux ruches dans son jardin. Le problème c’est que depuis une quinzaine d’années, il est très difficile de conserver en vie ses colonies d’abeilles.

Chez les professionnels les taux de mortalité sont variables d’une année à l’autre, en moyenne ils sont de 25 à 30%. Chez les amateurs, ils sont bien supérieurs et beaucoup jettent l’éponge au bout de quelques années. Les raisons sont connues : maladies des abeilles (varroa), pesticides et raréfaction des ressources en pollen.

Conduire une seule ruche, est pratiquement mission impossible. Si la colonie meurt, c’est 100% de perte, avec l’obligation de racheter un essaim l’année suivante.

Est-ce facile de conduire une ruche ?

La réponse est oui et non. Il n’y a rien de sorcier, par contre il faut du temps avant de comprendre le fonctionnement d’une colonie et d’apprendre à gérer son dynamisme : ouvrir correctement la ruche, ne pas abîmer la reine, contrôler l’essaimage, récolter le miel, analyser les problèmes sanitaires, réaliser les traitements anti-varroa, nourrir le cas échéant …

Combien de temps faut-il consacrer à ses ruches ?

La conduite d’une ou deux ruches représente peu de travail. Peut-être 5 ou 6 demi-journées sur l’année. Par contre, il y a beaucoup de plaisir à venir au rucher et on peut passer beaucoup plus de temps au suivi des abeilles.

Où installer des ruches chez soi ?

Vous trouverez pléthore de conseils dans la littérature apicole et sur internet. Le plus important, est de trouver un endroit sain, facile d’accès, sans voisinage immédiat, avec des ruches bien exposées au soleil.