La cuisine au miel

la cuisine au miel miel-direct.fr

La cuisine au miel dans l’Histoire

En Europe comme au Moyen-Orient, le miel est depuis toujours un ingrédient incontournable des pâtisseries traditionnelles, et a a également joué un grand rôle dans le domaine de l’alimentation sur l’ensemble de l’Asie mineure. Les Égyptiens étaient notamment connus pour leurs gâteaux au miel, aux fruits et au fromage, tandis que l’hydromel a été la principale boisson des Grecs avant d’être supplantée par le vin aux alentours du IIème millénaire avant J.-C.

De fait, le miel a régné sans partage sur la cuisine et la gastronomie pendant des siècles, en compagnie des épices et des fruits, et ce aussi bien dans les domaines du sucré et du salé, avant que le sucre de canne et le sucre de betterave ne deviennent les édulcorants les plus couramment consommés et utilisés.

Cette popularité s’explique par le fait que nombre de recettes pré datant la période de la Renaissance ignoraient le partage entre et le sucré et le salé, faisant du miel le produit d’accompagnement idéal.

 Un ingrédient omniprésent dans la cuisine actuelle

Mais le miel reste encore très présent dans nos recettes de cuisine moderne. On peut ainsi en trouver dans les feuilletages grecs et turcs, dans les gâteaux de miel hollandais, le pain d’épices alsacien ou encore les biscuits de Noël allemands et le nougat.

Il peut également servir dans les plats salés pour laquer les viandes grasses comme le porc et le canard, ou les poissons forts comme le saumon.

On en trouve aussi dans des marinades destinées à la cuisson des viandes au grill ainsi que dans la composition des sauces aigres douces accompagnant les plats asiatiques, et remplace avantageusement le sucre dans le pochage des fruits et dans la fabrication de caramels mous.

Le miel reste certainement plus apprécié sur des crêpes, sur une belle tartine de pain bien cuit ou sur une tranche de pain grillée. Si vous n’avez encore jamais fait l’expérience, nous vous recommandons une pointe de miel de châtaignier sur votre fromage : fromage de chèvre, tome de Savoie, ou encore mieux avec une tome de brebis des Pyrénées (vallée d’Aspes ou vallée d’Ossau de préférence !). Pas sûr qu’il reste des amateurs pour le dessert à suivre !!!