Pourquoi enfume-t-on les abeilles ?

Ouverture de ruche. Enfumer les abeilles garantit la sécurité de l'apiculteur.

L’enfumoir est un des outils phares des apiculteurs. Il permet d’enfumer les abeilles. Elles se sentent menacées et adopte un comportement de survie, garant de la sécurité de l’apiculteur.

La fumée, une peur qui calme les abeilles

Enfumer les abeilles déclenche chez ces dernières un stress important. Elles assimilent la fumée à une grande menace pour la colonie. En effet, l’arrivée d’un feu pourrait anéantir la ruche. Les abeilles se gavent donc de miel et se regroupent autour de la reine pour se préparer à l’exode si les flammes approchaient.
Cela rend paradoxalement les abeilles beaucoup plus calmes qu’à l’accoutumée. L’apiculteur en profitera pour visiter sa ruche dans de meilleures conditions. Le risque est ailleurs ! Ainsi, pendant qu’elles se gorgent de miel, elles attachent beaucoup moins d’importance aux manipulations de l’apiculteur.

La fumée perturberait également la communication entre les abeilles. Elle passe par des messages chimiques, les phéromones. Elles deviennent ainsi beaucoup moins solidaires et beaucoup moins agressives.

On peut alors déplacer la ruche, visiter la colonie ou prélever le miel dans de bonnes conditions. L’enfumoir est un outil indispensable à l’apiculteur. Il ne serait pas possible de travailler sur les colonies sans fumée.

Comment fonctionne l’enfumoir ?

Que brûle-t-on dans l’enfumoir ? Vieux chiffons, toile de jute, feuilles de tabac, épines de pins, les manuels d’apiculture ne manquent pas de solution. L’important est d’obtenir une fumée opaque et froide pour ne pas agresser les abeilles.

De même et tout simplement, il est possible d’utiliser les tiges et les fleurs séchées de votre jardin. Allumez l’enfumoir avec un petit chalumeau et remplissez-le de granulés de lavande compressée qu’on trouve dans le commerce. On recouvre le tout d’un peu d’herbe verte pour éviter la projection de cendres chaudes dans la ruche.

Le plus difficile, c’est de maintenir l’enfumoir allumé. On attise régulièrement le feu avec le soufflet. Les granulés se consumeront et libéreront une fumée blanche et presque froide.

Avant d’ouvrir la ruche, on l’enfume à petits coups répétés à l’entrée. La colonie bruisse légèrement. Quelques instants plus tard, il devient possible d’ouvrir la ruche sans risque.


Vous êtes passionné(e) d’Apiculture, voici un article qui devrait vous plaire : Dans la peau d’un apiculteur.

Article mis-à-jour par Sophie Fruleux le 31/07/2018.

DECOUVREZ NOTRE MAGASIN DE PRODUCTEURS

Tous les produits proposés proviennent de l'une de nos exploitations