Abeille sur une fleur de bleuet (mellifère) à privilégier dans nos jardins et jardinières.

Plantons des fleurs mellifères pour sauver les abeilles

Les abeilles (et les insectes en général) sont malmenées par l’usage de produits phytosanitaires, le changement climatique, la destruction de leur habitat, la raréfaction de leurs ressources alimentaires… 80% des insectes auraient disparu depuis 30 ans en Europe alors même que 75% de notre nourriture dépend des pollinisateurs (dont les abeilles). Nous, citoyens, que pouvons-nous faire à notre niveau pour aider à leur sauvegarde ? Comment, individuellement, contribuer à la protection de la biodiversité ? Les apiculteurs de Miel-Direct vous invitent à faire un geste tout simple : invitons les abeilles à se régaler dans notre jardin ou sur notre balcon, plantons des fleurs mellifères !

Les fleurs mellifères

Définition

Les fleurs mellifères sont celles dont le nectar permet de produire du miel. Le mot mellifère vient du latin « mellis » (miel) et « ferre » (porter).

Les fleurs mellifères sont source de protéines pour les insectes butineurs (abeilles, papillons, …). Elles leur permettent de satisfaire leurs besoins alimentaires. D’une part, le pollen sert à élever les larves. D’autre part, le nectar est à la base de la nourriture des adultes (éventuellement transformé en miel).

Sous-bois tapissé d’Ail des Ours (fleur mellifère)

Pourquoi planter des fleurs mellifères aide au sauvetage des abeilles (et de tous les pollinisateurs) ?

Les causes de la disparition des abeilles sont nombreuses mais l’une d’elles est la raréfaction de leurs ressources alimentaires.

Pour les soutenir, plantons une grande variété de fleurs mellifères dans nos jardins et sur nos balcons et terrasses. En France, près de 8 foyers sur 10 possèdent une zone de jardinage (pleine terre ou pots), ce qui représenterait plus d’un million d’hectares en tout !

Ainsi, nous leur apportons pollen et nectar en quantité tout au long de l’année et améliorons de ce fait leur survie. En protégeant les abeilles, nous préservons en même temps le reste de pollinisateurs.

Cependant cela ne suffit pas bien sûr… Dans le même temps, nous devons faire des efforts pour sortir de l’usage des pesticides (plan Ecophyto lancé en 2009). Dans cette bataille, les enjeux humains, environnementaux et économiques sont énormes.

Aidez les apiculteurs français à sauver les abeilles : procurez-vous les produits de la ruche directement dans leurs boutiques.

Quelles fleurs mellifères planter ?

Tout d’abord, le choix des graines et plants a son importance. Dans nos jardins, terrasses ou balcons, nous devrions utiliser nos propres graines ou privilégier l’achat de fleurs « bio » ou « eco-responsables ». En effet, les produits phytosanitaires utilisés chez certains horticulteurs se retrouvent dans le nectar et le pollen. Ainsi, nous empoisonnerions à notre insu les insectes que nous souhaiterions sauver…

Il est aussi important de tenir compte des périodes de floraisons qui doivent couvrir l’année dans la mesure du possible (voir tableau ci-dessous).

La liste des fleurs mellifères est très longue et tant mieux ! Ces variétés sont attractives pour les abeilles et autres insectes pollinisateurs et ont de grandes vertus nutritionnelles.

Il s’agit des espèces suivantes (liste non exhaustive) : lavande, thym, coriandre, jacinthe, coquelicot, bourrache, fenouil, sauge, impatient, capucine, lys, arum, glaïeul, cosmos, oeillet, agapanthe, dahlia, lobelia, begonia, aster, souci des champs, zinnia, muflier, lavantère, lierre, sarrasin, renoncule des champs, calendule-souci, perce-neige, crocus, géranium, marguerite, bleuet, myosostis, tournesol, héliotrope, sainfoin, trèfle, moutarde, pissenlit, mélilot, bruyère, phacélie, épilobe…

Calendrier de floraison des fleurs mellifères

Ce calendrier non exhaustif peut varier selon le régions.

MoisFloraisons
Janvier
Févrierperce-neige, pâquerette
Mars perce-neige, pâquerette
Avrilpissenlit, pâquerette, thym, colza, moutarde, trèfle, aster
Maicolza, vipérine commune, sainfoin, bourrache, pâquerette, thym, moutarde, pissenlit, trèfle, aster, coquelicot, sainfoin, sauge, campanule, bleuet, lys, bourrache
Juintrèfle, lavande, pâquerette, colza, moutarde, pissenlit, aster, coquelicot, sainfoin, sauge, campanule, bleuet, lys, bourrache, coriandre
Juilletthym, épilobe, pâquerette, lavande, colza, moutarde, pissenlit, trèfle, aster, coquelicot, sainfoin, sauge, campanule, bleuet, lys, bourrache, coriandre, phacélie
Août thym, épilobe, pâquerette, lavande, colza, moutarde, pissenlit, trèfle, aster, sauge, campanule, bleuet, lys, bourrache, phacélie, tournesol
Septembre lierre, phacélie, pâquerette, pissenlit, trèfle, aster, campanule, bleuet, lys, bourrache, tournesol
Octobre lierre, phacélie, pâquerette, aster, bleuet, lys, bourrache
Novembre pâquerette
Décembre

Jardiner de façon « eco-responsable » est un acte militant qui peut sauver les abeilles. C’est un geste simple à la portée de chacun et qui peut tout changer ! En plus, c’est beau !

Pour aller plus loin, lire nos autres articles de la catégorie « Comment sauver les abeilles et les pollinisateurs sauvages ? » :