Gros plan sur le cadre d'une ruche : quelques abeilles et de la propolis.

La propolis, ce désinfectant naturel

Le mot « propolis » vient du latin « pro », devant et « polis », la cité parce que les abeilles l’utilisent, entre autres, pour protéger et désinfecter l’entrée de leur ruche. Cependant, cette appellation est réductrice. En effet, la plupart du temps, la propolis est définie comme une substance produite par les abeilles, et non comme une substance végétale. Découvrons aujourd’hui la propolis végétale et son rôle désinfectant pour la plante puis pour les abeilles et ce que l’homme en a tiré comme utilisations.

La propolis, une protection pour les végétaux

Qu’est-ce que la propolis végétale ?

La propolis végétale est un ensemble de substances résineuses, gommeuses et balsamiques produites par certains végétaux. On les trouve sur l’écorce des conifères (pins, épicéas et sapins) et les bourgeons apicaux de plusieurs espèces d’aulnes, de saules, de bouleaux, de pruniers, de frênes, de chênes, d’ormes, de peupliers (source principale) et du marronnier d’Inde.

Elle contient de grandes quantités de flavonoïdes, qui au sein des différentes parties de la plante (racines, tiges, feuilles, fleurs, pollen, ..) ont un rôle protecteur, entre autres. La composition de la propolis végétale varie qualitativement et quantitativement tout au long de la vie de la plante.

Les flavonoïdes, désinfectants des plantes

Les flavonoïdes de la propolis végétale sont produits par les végétaux pour leurs propres besoins et à des fins de protection.

En premier lieu, les flavonoïdes donnent des couleurs attractives aux plantes pour attirer les insectes pollinisateurs. La plante assure ainsi sa reproduction. Ensuite, ils participent à la protection de la plante contre les UV (en particulier, dans le cas des fragiles bourgeons). Enfin, et c’est la propriété qui nous intéressent ici le plus, les flavonoïdes participent à la protection de la plante vis-à-vis des infections (champignons, bactéries, …).

Ces propriétés antiseptiques sont exploitées par les abeilles. Il existe aussi des études qui ont montré que certaines colonies de fourmis des bois utilisent de même la résine de conifères pour les mêmes raisons.

Les abeilles utilisent la propolis comme désinfectant naturel

La propolis, l’antibiotique de la ruche

Les abeilles exploitent aussi ces propriétés antiseptiques. En effet, elles l’utilisent comme bouclier naturel anti-infectieux pour assainir et protéger la ruche.

D’une part, les abeilles badigeonnent certains parties de la ruche avec cette résine, l’utilisant comme un vernis aseptisant. Ainsi, chaque alvéole ayant servi de nid est traitée par une fine couche de propolis glissée à l’intérieur avant la ponte par la reine. Elles protègent ainsi les larves à l’intérieur des cellules contre les bactéries, les champignons et les moisissures. Elles utilisent aussi pour lisser les parois intérieures de la ruche.

D’autre part, la propolis sert aussi à momifier les animaux intrus (morts), trop volumineux pour être trainés à l’extérieur. Il peut s’agir des rats et souris par exemple. Ce traitement permet d’éviter la décomposition des cadavres et la prolifération de bactéries pathogènes.

Accessoirement, les abeilles utilisent aussi la propolis comme mortier ou ciment. Elles réduisent l’entrée de la ruche (réduction de sa taille pour éviter les intrusions). Elles colmatent aussi les trous des parois (isolation thermique et diminution des courants d’air).

La récolte de la propolis végétale par les abeilles

La propolis que les consommateurs connaissent est ainsi celle récoltée par les abeilles.

Pendant très longtemps, on pensait que l’abeille utilisait la résine récoltée sur les plantes sans la transformer. Aujourd’hui, on sait qu’il s’agit d’un produit complexe fabriqué par l’abeille à partir de propolis végétale et de cire et de ses sécrétions. Elle est récoltée à la manière du pollen (dans les paniers situés sur leurs pattes). La propolis n’est pas stockée dans la ruche mais immédiatement utilisée.

Les meilleures périodes de récolte de la propolis par les abeilles sont le printemps (apparition des bourgeons) et l’automne (descente de la sève).

Photo de la propolis brute (pâte séchée brune).

La consommation de la propolis par l’homme

L’homme utilise la propolis depuis plus de 3 000 ans pour ses effets bénéfiques, essayant d’exploiter ces propriétés désinfectantes utilisées par les plantes et les abeilles.

De nos jours, elle est très utilisée dans l‘herboristerie traditionnelle. On la trouve en infusion, mélangée avec des plantes. De plus, elle est très prisée des adeptes de la phytothérapie et de l’apithérapie.

C’est aussi un ingrédient de produits cosmétiques (savons, shampoings, rouges à lèvres, lotions pour la peau, dentifrices, crème solaire…).

Enfin, la propolis est aussi utilisée pour la fabrication de vernis (à bois) : à l’huile de lin pour le traitement du bois ou de Russie pour les bois très exposés ou précieux

A l’état brut, la propolis peut se mâcher directement après récolte (et purification) ou être utilisée en extrait concentré ou en teinture-mère (certains apiculteurs disposent des autorisations nécessaires).

Découvrez quelques articles de notre rayon « Propolis » :