Comment produire de la gelée royale?

jeune larve de reine dans une cellule gorgée de gelée royale fraîche

Méthode pour produire de la gelée royale

Produire de la gelée royale est un exercice potentiellement délicat. En effet, les abeilles ne produisent que la quantitée nécessaire à l’élevage du couvain. Ainsi, aucune gelée royale n’est stockée par la ruche.
C’est pourquoi il est nécessaire pour les apiculteurs spécialisés d’employer des techniques spécialement conçues à cet effet.  Le truc consiste à tromper les abeilles en les faisant produire de la gelée royale dont elles n’auront pas besoin. Pour cela, il faut les conduire à élever une reine, tout en retirant cette dernière au moment opportun.
Tout d’abord, il s’agit de placer des cadres avec des ébauches de cellules royales contenant des larves d’ouvrières âgées de 12 à 35 heures dans la ruche. Ainsi, les ouvrières transformeront ces ébauches en véritables cellules à reines, conduisant les nourrices à servir de la gelée royale en grande quantité aux jeunes larves.
Après environ deux ou trois jours les cellules ont atteintes leur capacité maximale de stockage. L’on retire alors les cadres avant d’aspirer chaque cellule de gelée royale une par une.

Quelle quantité une ruche peut elle produire de gelée royale?

En moyenne, une ruche produit entre 300 et 1 000 g de gelée royale par an selon les espèces d’abeilles employées. Toutefois, certains apiculteurs parviennent grâce à la sélection naturelle à atteindre une production annuelle située entre 5 et 7 kg.
Une fois prélevée, la gelée royale est alors placée dans des flacons de verre. Ces derniers sont alors fermés  par un bouchon en plastique. Il n’est pas recommandé d’employer un bouchon en métal car la gelée royale est acide avec  un pH de 4, pouvant ainsi attaquer le métal.
Ensuite, on les entrepose au froid (entre 2 et 5 °C) dans une atmosphère sombre et loin de l’humidité. Ainsi, la gelée royale peut se conserver pendant plusieurs mois.